Sortie “piégeage des isards”

 

Le 20 novembre de 10h à 16h : une sortie « piégeage des isards » sur la Réserve d’Orlu en présence de Pierre Menaut (Directeur de la Réserve). Balade facile. Rdv au parking du fanguil, départ de la Réserve à 10h (RÉSERVATIONS OBLIGATOIRES AU 05.61.03.06.06).

A lire Impérativement… Communiqué de la vallée du Passet

Ce jeudi 7 octobre, nous avons vu débarquer 8 apprentis naturalistes qui sont venus nous entendre bramer : Marie, Michel, Benoit, Pascale, Adrien, Céline, François et Jérôme…

Nous avons beaucoup de visiteurs en ce moment mais là, c’était le pompon !!!

A peine partis, les questions fusent : « quand est ce qu’on mange ? » à croire qu’ils sont mal nourris ces jeunes…

Rapidement, les fourmilières attirent leur intérêt : ils sniffent un peu d’acide formique et là le délire commence : « il parait que les fourmis sont plus lourdes que les éléphants !!! Biomasse des fourmis sur terre = biomasse des humains ! »

Au détour de quelques lacets, rencontre enrichissante avec nos amis les chasseurs :

-     « et où vous allez à cette heure ci !!!!! ????? »

-          *« on va écouter bramer les cerf, enfin si vous en avez laissés ? (rire) »

-          « si il y a des cerfs ici c’est nous qu’on les à mis » (ami ami ?)

-          *« heu merci monsieur bonne soirée »

* propos de Céline, en charge des relations publiques de l’assoc…

Voilà la praire, Benoit et Adrien murmurent à l’oreille des chevaux.

La pénombre s’installe et nous commençons à bramer, on va leur en mettre plein les oreilles à ces apprentis naturalistes d’Adyu l’ome !!!

Et Adrien commence à avoir des idées : ça peut se monter (à cru) une biche ???

Et tu ne voudrais pas nous concurrencer non ?

Ces humains, décidément, on a du mal à les comprendre : Nous on est des cerfs élaphes !!! et pas des cerf à bulles ! même si certains bullent encore.

Les questions continuent à fuser : « Bon, quand est ce qu’on mange !!! »

Voilà la prairie, ils s’installent pour casser la croûte. Alors une petite info, c’est pas la peine de marcher à pas de loups, de chuchoter… on sait que vous êtes là, imaginez quelqu’un qui arrive tout doucement dans votre chambre, ben vous allez le remarquer ! surtout si son portable se met à sonner !!! Merci François.

Alors qu’ils sortent leurs victuailles, un bruit étrange pour la saison retentit. Un bruit sec, comme un coup de tire bouchon. Certains pensent « mais, c’est en mai le chant du coq ! » et d’autres « Ah, on va se rincer le gosier ». On ne dira pas qui à pensé quoi ! Merci à Marie et Michel pour leurs petites douceurs.

Pendant le repas, c’est le grand concours de frontale et la gagnante est….. Pascale ! Oui oui Benoit, c’est Sa frontale, celle où il y a des piles et une ampoule. Certains n’ont plus de piles, d’autres ont prévu le coup et ont des lampes rechargeables (Wizzzzz) !

« Et elle éclaire vachement bien la frontale de Pascale ! » On a trouvé le prochain cadeau pour Céline !

Bon la prochaine fois, Pascale nous fera une démo de fermeture de couteau ! Alors ça a l’air tout simple comme ça, mais d’après Benoit, certains couteaux, ben il y a que les hommes qui savent les fermer.

Prochain coup aussi, ce sera nuit à la belle et on testera les supers sacs de couchage de Céline et François (même dans un congélo à -20°C tu pètes de chaud avec ça !)

Après le repas, Adrien décide de venir nous voir de plus prêt et il disparaît dans la nuit noire…

L’instinct maternel protecteur surgit « et tu penses que ça peut charger un cerf » !

« ADRIEN, REVIENS !!!»

L’un d’entre nous, un peu intimidé par la présence d’un mâle plus âgé, émet un râle un peu timide.  Certains, (dont nous tairons encore le nom)  l’esprit bien placé, pensent « ça y est il a conclu ! »

L’estomac bien rempli, ils retournent aux voitures. Et là Jérôme se la pète « je retrouve les voitures à l’oreille » !

Bon enfin  les voilà partis ces voyeurs, nous allons pouvoir être tranquille pour assurer la survie de notre espèce.

Alors pour les prochaines fois, sachez que nous voyons tout et entendons tout ! donc prenez garde…