Les pieds humides

Et voilà les chercheurs de libellules sont revenus au bercail !
14 chercheurs équipés de bottes sont partis samedi 13 août sur la Tourbière de la Maure sous le Tarbésou. Après une petite marche tranquille, les apprentis naturalistes d’Adyu l’Ome, guidés par Pierre, s’essayent à une séance de course aux papillons, aux libellules et autres insectes rapides…

Conclusion de cette course : il est plus facile d’attraper des tritons et des grenouilles que des libellules. Mais la persévérance paye toujours et malgré les bottes pleines d’eau (n’est ce pas Mylan??) quelques spécimens ont pu être identifiés.

Au total et après un bonne journée de recherche et de pique nique au soleil, nous avons identifié :
– 3 espèces de libellules (Aeshna junca ; Lestes dryas ; Leucorrhinia sp)

Libellule de profil

– 2 espèces de papillons : Demi deuil et Amaryllis
– 2 espèces de batraciens : Grenouille agile et Triton palmé
– oiseau : vautour fauve en quantité

Pour ceux qui en douteraient : Tous les animaux ont été capturés puis relâchés. Ils ont également été manipulés avec précaution. Pierre a veillé au respect du site et des animaux.

Merci à tous les participants de cette sortie.

A bientôt pour les sorties d’automne : champignon et brame du cerf

Quelques photos:


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *